RSS
RSS
Rumors Box
Shishi : Archibald et Shiro seraient inséparables, on raconte que quand ils sont seuls dans la salle des professeurs, ils feraient des choses pas très catholiques.
Pour ajouter une rumeur, rendez-vous ici.
Ouvrir


Les top-sites sont désormais activés ! Venez voter ici pour rendre le site visible à de nouveaux membres ! ♥

Partagez | 
 

 Teachers [3/4 libres]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Directeur de l'Académie
Messages : 455

MessageSujet: Teachers [3/4 libres]   Lun 30 Mar - 11:37



Les Prédéfinis



Teachers







Dernière édition par Iri Okamoto le Ven 8 Mai - 15:20, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dreamacademy.forumactif.com
avatar
Directeur de l'Académie
Messages : 455

MessageSujet: Re: Teachers [3/4 libres]   Lun 30 Mar - 11:40



YAMAHARA Atarô


Libre / Réservé / Pris


Avatar
Généralités

Hitomi - Code:Breaker

Âge : 27
Sexe : Masculin
Orientation sexuelle : Bisexuel
Nationalité : Japonaise
Fonction : Professeur de Japonais - [Section lycée]
Référent du club d'écriture

Rêve : Trouver et élever un « génie » dans le domaine de l'écriture.


Psychologie


Doté d'un sens de l'humour sarcastique et parfois ravageur, Atarô n'a pas sa langue dans sa poche. Il ne se rend pas toujours compte du fait qu'il peut ainsi blesser les gens. C'est une personne paisible qui aime par-dessus tout s'allonger dans l'herbe pour regarder le ciel, un jour de printemps. Il est aussi plutôt joueur, dragueur mais, une fois en couple, fidèle et dévoué. Il aime les sucreries et porte une grande importance à l'enseignement. Il est toujours disponible pour ses élèves, qui se verront gratifiés de bonnes notes s'ils sont travailleurs. Il est très juste, reconnaissant les efforts plutôt que la qualité de travail.

Physique


De bonne taille pour un japonais, pas vraiment musclé, Atarô se serait fondu dans la masse s'il n'y avait pas eu ses beaux yeux d'un gris intense et la longueur de ses cheveux noirs. Il les entretient avec soin, veillant à ce qu'ils soient toujours coupés au bas de ses omoplates. Pour ce qui est des vêtements, on ne peut pas dire qu'il prenne soin de sa tenue : il a bien sûr des fétiches, comme son pull blanc, son pantalon noir trop large, mais globalement, il prend ce qu'il a sous la main le matin. Il s'est fait tatouer une croix tribale dans le cou à dix-huit ans.

Histoire


Très jeune, Atarô a été propulsé dans le monde des mots. Sa mère est journaliste pour Okinawa News et son père, professeur de littérature à l'université. Un peu trop nonchalant à l'école, il n'avait de bonnes notes que dans les matières qui l'intéressaient. Toutefois, il s'est repris au début du lycée, commençant à travailler vraiment. Ses notes sont donc remontées en flèche, et après un cursus préparatoire en littérature, il a fait des études pour devenir professeur. Il désire trouver un génie en terme d'écriture et le faire grandir, évoluer, jusqu'à lui faire une place dans le monde des mots. Il a envoyé sa candidature à la Dream Academy, une fois ses études terminées, et a été accepté comme professeur du lycée. Il enseigne là-bas depuis un an, plutôt aimé de ses élèves.






YAMAHARA Atarô




Chizu
Gaffe
Selon Atarô - Lorsqu'il a rencontré Chizu, Atarô a fait comme d'habitude. Il l'a un peu dragué et a lâché quelques blagues. Et après, il a perdu le contact. De temps en temps, il se demande ce qui a bien pu arriver. Après tout, il n'a pas essayé de la faire fuir. L'aurait-il alors offensé ? Il ne parvient pas à en être sûr.
Selon Chizu - Quand elle le voit, elle ne peut pas s'empêcher de repenser à ce qu'il a dit sur les filles comme elles. C'était sans doute de l'humour mais, franchement, elle n'apprécie pas. Bien entendu, rien ne se passe lorsqu'elle y pense en son absence mais dès qu'il est là elle l'évite. Elle a tendance à rêver du jour où ça ira mieux entre eux et où elle réussira à lui offrir des sucreries pour se réconcilier. Il paraît qu'il aime ça.



Lutz
Ancien élève
Selon Atarô - ll est juste bluffant. Aucune personne de bon sens ne viendrait demander à ce que l'on baisse la note mise à tous les élèves de la classe à un devoir sous prétexte que l'écriture d'un conte devait se baser sur une tradition orale. Seuls trois élèves, lui comprit, auraient eu la moyenne, ce qui n'était pas représentatif de leur travail fourni alors il ne pouvait pas se le permettre. Sa production et son savoir son bien mais il a quand même un peu de mal avec la remise en cause de son autorité et le fait d'être considéré comme un incapable. Un jour, il lui montrera qu'il est digne d'être professeur.
Selon Lutz - C'est peut-être un professeur à peu près correct mais, sur certains points, il est incompétent. Il est quand même décevant que la Dream Academy se permette de le laisser dans l'ignorance vis-à-vis des contes alors qu'il avait dans sa classe un élève rêvant de ceux-ci. Au moins, il ne l'aura plus cette année.



Ryuku
Collègue
Selon Atarô - Ryuku et lui, ils ont les mêmes classes. Ils travaillent tous les deux avec les mêmes élèves et possèdent également une méthode d'évaluation semblable, essayant de voir les efforts de leurs élèves en fonction de leurs capacités. C'est sans doute pour cela que le jeune professeur de japonais a décidé que discuter des élèves avec son collègue était la chose la plus naturelle à faire lors des pauses.
Selon Ryuku - Leurs méthodes d'enseignement étant relativement proches, ils discutent assez souvent entre les cours ou pendant leur temps libre. Ryuku apprécie ces discussions car, en plus de fraterniser avec l'un de ses collègues, il en apprend plus sur ses élèves, leurs difficultés... Il a l'impression d'être mieux à même de juger ce dont ils sont capables et les efforts qui ont vraiment été mis dans leurs travaux.



Bunmei
Compliqué
Selon Atarô - Atarô aime bien Bunmei. C'est Bunmei qui semble ne pas vraiment l'apprécier. Et pourtant, le professeur reconnaît volontiers que le travail de son collègue est de bonne qualité puisqu'il cherche justement à profiter de celui-ci en lisant des livres dehors, au milieu des plantes et de ce joli spectacle visuel lorsqu'il lui est possible de le faire. Sauf que, visiblement, ça ne plaît pas à tout le monde.
Selon Bunmei - Un jour, celui-là, il va sans doute se faire tailler quelque chose et ce ne sera pas de sa faute. S'il n'est pas capable de rester en dehors des parterres de fleurs et de ne pas détruire toute la pelouse en marchant dessus, il va bien finir par le confondre avec l'une des fleurs et ce sera tant mieux.



Shinichi
Ami
Selon Atarô - Discuter un peu avec ses anciens élèves, ça peut avoir du bon et Atarô ne s'en prive pas vraiment lorsque l'occasion vient à lui. C'est comme ça que, de petites discussions en petites discussions, il en est venu à lier une sorte d'amitié avec Shinichi, appréciant son côté travailleur et son calme.
Selon Shinichi - Shinichi prend plaisir à partager quelques moments avec celui qui fut son professeur. Converser avec quelqu'un qui ne fait plus vraiment partie de notre entourage direct sans pour autant être trop proche de nous, c'est plutôt sympa. C'est pour ça qu'il a pris le temps d'établir un lien avec son professeur, espérant comprendre un peu plus les adultes plus âgés que lui et avec une expérience déjà présente, ce qui est le cas ici.




Dernière édition par Iri Okamoto le Ven 8 Mai - 15:20, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dreamacademy.forumactif.com
avatar
Directeur de l'Académie
Messages : 455

MessageSujet: Re: Teachers [3/4 libres]   Lun 30 Mar - 11:41



UEDA Umako


Libre / Réservé / Pris


Avatar
Généralités

Shizuo Heiwajima (Genderbend)- Durarara

Âge : 28
Sexe : Féminin
Orientation sexuelle : Homosexuelle
Nationalité : Japonaise
Fonction : Professeur de mathématiques - [Section universitaire]
Référente du club de lecture

Rêve : Gagner à la loterie et devenir riche.


Psychologie


L'argent fait tourner le monde. Ce pourrait être la devise d'Umako puisqu'elle adore tant celui-ci. Mais son désir est bien de l'avare voulant tout posséder puisqu'elle ne souhaite que dépenser encore et encore. Et pour satisfaire toutes les folies qui lui viennent en tête, il faut être riche. Voilà ce qui la motive ; voilà ce qui l'a convaincue de faire des études d'économie sans aucun amour pour les matières enseignées. La seule chose qu'elle apprécie dans les études, ce sont les mathématiques. Et même là, elle ne fait que profiter de ses facilités naturelles sans réellement s'impliquer. Seuls les plaisirs matériels lui importent, même si elle déteste tout simplement parce que, d'après elle, tout leur est plus aisé. Elle n'a jamais remarqué que ceux qui lui passaient devant travaillaient juste plus qu'elle. Même si elle voulait que tout lui tombe tout cru dans les pattes, elle peut parfois faire des efforts pour ce qui est du court terme ainsi que se montrer très douce et gentille en dépit de son sale caractère. Pour peu que l'on soit une fille moins douée qu'elle.

Physique


Plantureuse et sulfureuse, elle n'hésite pas à mettre ses atouts en avant pour se sentir belle et en ferait rêver plus d'un si elle n'avait pas un tel caractère. Sa longue chevelure blonde est le fruit d'une teinture mais ses yeux océans, eux, sont de naissance, même si elle aime les cacher derrière des lunettes noires parce que c'est le genre d'accessoire qui fait "classe".
Plutôt élancée pour une femme, elle a la taille mince sans avoir besoin de prêter attention lors de ses repas et arbore une carrure robuste sans avoir eu besoin de travailler ses muscles, chose qu'elle a délaissée. Contrairement à de nombreuses japonaises, elle prend plaisir à mettre un peu de parfum chaque jour.

Histoire


Née dans une famille de salariés, elle a très vite montré de très grandes dispositions dans la plupart des domaines considérés comme intellectuels. Mais il s'est avéré aussi vite qu'elle n'aimait pas travailler et qu'elle préférait passer son temps d'enfant à flâner et s'amuser avec les enfants du voisinage ou par elle-même.
En grandissant, cela ne s'est pas arrangé mais elle a toujours réussi à avoir les bonnes notes qui lui garantiraient un avenir radieux. Toujours sans efforts.
Elle profita à fond de ses années de jeunesse avec des karaokés, des sorties en boîte, des friandises, des séances de cinéma, etc. jusqu'à manquer de se ruiner de la sorte.
Son bon sens lui a toujours permis de garder de l'argent pour vivre mais la frustration qui accompagnait le fait de ne pas satisfaire immédiatement ses désirs l'a emportée comme une enfant gâtée au lycée.
Crises, colères et autres immaturités de ce genre couvrirent ces années jusqu'à ce qu'elle finisse par décider de devenir riche, puisque cela résoudrait chacun de ses soucis.
Elle a travaillé deux semaines avant les examens d'entrée dans l'enseignement supérieur et a réussi à être admise à Todai du premier coup, en section économie. Dès qu'elle fut entrée, elle arrêta de travailler, sauf du jour pour le lendemain lorsque c'était nécessaire.
Elle continua ainsi de passer ses années à s'amuser.
Ce qui l'horripilait par contre, c'était que certains étaient meilleurs qu'elles et qu'ils décrochèrent les postes qu'elle convoitait pour devenir riche. Elle se sentit condamnée à faire un doctorat de mathématiques pour ne pas entrer dans le monde de l'entreprise à un niveau qui était trop bas pour ses compétences et se consacra donc à trouver des solutions à des problèmes complexes tout en haïssant ses collègues, tous mâles, qui avaient pris les places désirées et en se mettant à détester les hommes en général parce que c'était injuste et du favoritisme.
Elle finit par entrer à la Dream Academy, au niveau du cycle universitaire. Parce qu'elle n'avait pas encore abandonné son rêve de devenir riche sans efforts et que, si c'était bien un établissement qui exauçait les rêves des élèves et des enseignants, alors elle ferait sans doute en sorte de la rendre effectivement riche. Et puis, avec son niveau, elle était plus que qualifiée.






UEDA Umako




Liam
Défi
Selon Umako - Elle le hait, l’exècre. Elle a beau se démener pour lui donner des exercices toujours plus difficiles et compliqués - mais solvables avec les cours, - il continue toujours de les résoudre avec cette petite insolence qu'elle n'arrive pas à supporter. De plus, la voir s’affairer ainsi pour le faire échouer semble l'amuser...
Selon Liam - Liam adore Umako. Bien sûr, ce n'est pas réciproque mais, avec toute la haine qu'elle met dans ses exercices, des devoirs personnels et tout cela, il n'est jamais ennuyé en mathématiques et il arrive enfin à un niveau qu'il apprécie. Toutes ces performances intellectuelles, c'est un peu comme une drogue qui n'abîmera pas son corps, le laissant en état pour le reste des expériences.



Miki
Insolent
Selon Umako - Elle ne l'apprécie pas parce qu'il est insolent. Elle ne le montre pas parce qu'elle le voit souvent et qu'elle n'a pas envie de gâcher ses journées à cause de lui mais il lui monte très rapidement à la tête depuis qu'il a osé contester ses motivations pour être la référente du club de lecture. Et qu'il ait raison n'y change rien.
Selon Miki - Umako, c'est la référente de son club de lecture. Sauf qu'elle n'est ni référente parce qu'elle aime la lecture, ni parce qu'on l'a forcée mais plutôt parce que ça lui permet de ne rien faire. Elle doit juste être là, faire semblant d'avoir lu un livre ou juste les regarder en discuter et puis s'en aller. Et ça, il ne l'a pas supporté alors il le lui a dit en face, qu'elle n'avait rien à faire dans cette salle de club. Depuis, il peut sentir que l'air est tendu entre eux mais il s'en moque.



Junko
Élève
Selon Umako - Une femme forte comme ça et qui ne se laisse pas marcher sur les pieds, c'est le genre de personne qu'Umako aime. Alors, évidemment, c'est l'une de ses chouchous en cours et elle fait en sorte qu'elle réussisse par ses propres moyens, l'aidant à développer son potentiel en mathématiques.
Selon Junko - Junko aime bien Umako. Lorsqu'elle lui explique les concepts mathématiques, elle les comprend. Ce n'est peut-être pas son fort mais, au moins, elle a l'impression de progresser depuis qu'elle apprend avec elle. Alors, même si certains s'en plaignent, elle croit que c'est une bonne professeur au fond. Peut-être juste un peu discriminante mais bon...



Vincent
Ennemi
Selon Umako - Il l'énerve celui-là. Déjà sa tête ne lui revient pas. Et puis il lui a interdit de fumer dans le couloir ! D'accord, c'est interdit pour les élèves, mais Umako, elle n'en est pas une. Elle est censée pouvoir faire ce qu'elle veut, non ? C'est pourquoi elle le lui fera payer.
Selon Vincent -  Il l'a prise en train de fumer dans le couloir. Puisque les élèves ne le peuvent pas il n'a pas vu pourquoi elle en aurait le droit. Du coup il lui a pris sa cigarette. Elle n'a pas apprécié, depuis elle lui pourrit la vie.



Bunmei
Connaissance
Selon Umako - Avec Bunmei... ça va. Elle ne lui a pas beaucoup parlé mais à chaque fois, elle n'a pas vraiment trouvé de problème dans la discussion et, au contraire, a apprécié celles-ci. L'écouter parler de jardins et de plantes est intéressant mais, surtout, le fait d’apercevoir de temps à autre sa maladresse naturelle est tout bonnement rassurant pour la jeune femme.
Selon Bunmei - Il ne rencontre pas souvent cette professeur mais, à chaque fois, elle l'écoute calmement et semble apprécier de discuter. Il prend donc le temps de s'arrêter pour converser un peu lorsqu'il la voit mais il ne peut s'empêcher d'avoir un peu peur. Après tout, Umako n'est pas supposée être aussi calme...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dreamacademy.forumactif.com
avatar
Directeur de l'Académie
Messages : 455

MessageSujet: Re: Teachers [3/4 libres]   Lun 30 Mar - 11:46



KAZUNARI Ryuku


Libre / Réservé / Pris


Avatar
Généralités

Fukuwa - Utauloid

Âge : 25
Sexe : Masculin
Orientation sexuelle : Hétérosexuelle
Nationalité : Japonaise
Fonction : Professeur d'arts plastiques - [Section lycée]
Référent du club de dessin

Rêve : Redorer le blason du Street Art.


Psychologie


Excentrique et décalé, c'est un passionné par l'art et l'une des personnes qui préfèrent les créations modernes à celles des grandes périodes artistiques comme la Renaissance. Les moyens d'expression qu'il préfère sont bien entendu les moins conventionnels, puisqu'il s'est tourné vers le street art, dans lequel il est devenu excellent. Malgré l'air parfois un peu effrayant qui peut l'accompagner, il est très gentil et ne s'écarterait jamais de la loi, tout comme il ne ferait jamais de mal à une mouche. De même, son apparent laxisme envers ses élèves ne l'empêche pas de noter sévèrement et de ne pas accepter n'importe quoi tout en observant attentivement chacun d'entre eux pour s'adapter à leurs capacités. Parce que, même s'il ne le montre pas au premier abord, il est adaptable et est prêt à se couper en quatre pour aider les gens et s'assurer une bonne opinion de la part d'un inconnu. En plus de l'art, il apprécie tout ce qui est sorties et randonnées, même s'il préfère l'exploration urbaine à celle d'espaces naturels.

Physique


C'est un japonais moyen, qui ne se démarque pas vraiment de par son physique. Cheveux d'ébène, taille moyenne... Rien ne permettrait de le reconnaître au milieu de la foule si ce n'était pour l'excentricité de son style vestimentaire, comprenant des couleurs assez flashy mais, surtout, un masque à gaz dont il ne se sépare presque jamais, souvent couplé avec des bandages pour ses bras. Dans l'ensemble, il a tendance à apparaître comme étant très "urbain". Derrière ces étoffes se cache un torse bien développé sur lequel s'étale un tatouage.

Histoire


Né à Tokyo, il grandit comme un enfant paisible et aimé, aimant jouer.
Son éducation, il n'y accorde pas grande importance enfant, finissant même par se retrouver dans une mauvaise école et désoler ses parents lui payant des cours supplémentaires pour rien.
La seule chose qu'il pratique un peu, c'est le dessin.
Ce n'est qu'au collège qu'il se réveille et fait en sorte de pouvoir se hisser à un niveau un peu plus respectable, ayant appris la rigueur et la discipline en rejoignant le club de dessin.
Il finit par s'ennuyer un peu de son art, ayant l'impression que ce n'est pas grâce à cela qu'il trouvera ce qu'il cherche.
Ce qu'il cherche, il finit justement par le trouver en traînant avec des amis de son école qui avaient mal tournés. Il aime les graffitis.
Il s'arrange donc pour apprendre à en faire et ce, assez souvent, dans l'illégalité avant de s'interroger sur la manière de respecter les règles lorsque, grandissant, il en est venu à éprouver du regret.
Étudiant en arts à l'université, il arrondit ses fins de mois avec de l'argent provenant de graffitis, qu'il fait pour la ville avec un petit groupe.
Porteur du désir d'enseigner mais aussi d'être capable de continuer son art, il a un peu de mal à trouver où travailler jusqu'à ce qu'il tente, au hasard, de candidater avec succès à la Dream Academy.






KAZUNARI Ryuku




Shinichi
Ancien élève
Selon Ryuku - Shinichi est bien gentil mais... Il l'est trop. Ryuku aussi est gentil mais cela ne l'empêche pas de faire de l'art. Alors que son ancien élève, lui, est incapable de faire quoi que ce soit de novateur ailleurs que dans le classique. Deux ans à essayer de le forcer à tenter le choquant, le provoquant ou quelque chose de nouveau n'ont strictement rien donné. C'est un temps perdu dont il laissera à d'autres le loisir de s'occuper.
Selon Shinichi - Il a essayé et il a échoué. Pendant deux ans, il s'est efforcé de satisfaire les exigences excentriques de son professeur d'art sans résultat. Même si c'est sa matière préférée et qu'il passait des heures sur chaque travail, il n'a jamais réussi à rendre quoi que ce soit de bon. Alors, maintenant, quand il le voit, il déprime et essaie de l'éviter. Ce n'est peut-être plus son professeur mais son échec cuisant la fois où il a tenté un travail musical noté restera encore longtemps dans son esprit.



Marumi
Favorite
Selon Ryuku - Marumi, c'est une gemme à polir. Même si elle a été brisée à un moment, elle a un talent certain alors elle doit faire ce qu'il faut pour l'exprimer, pour le polir. Le reste n'a pas vraiment d'importance. Il essaie donc de faire en sorte qu'elle se sente bien dans sa classe et encourage sa participation en l'aidant à trouver la manière avec laquelle elle peut réaliser ses idées.
Selon Marumi - Ryuku, ce n'est pas juste un professeur. C'est aussi un supporter. Il l'encourage à dessiner avec les moyens à sa disposition, à continuer de créer. Il est juste ce dont elle a besoin pour ne pas avoir à se décourager alors elle est comblée de l'avoir à la fois en tant que professeur et responsable de son club.



Atarô
Collègue
Selon Ryuku - Leurs méthodes d'enseignement étant relativement proches, ils discutent assez souvent entre les cours ou pendant leur temps libre. Ryuku apprécie ces discussions car, en plus de fraterniser avec l'un de ses collègues, il en apprend plus sur ses élèves, leurs difficultés... Il a l'impression d'être mieux à même de juger ce dont ils sont capables et les efforts qui ont vraiment été mis dans leurs travaux.
Selon Atarô - Ryuku et lui, ils ont les mêmes classes. Ils travaillent tous les deux avec les mêmes élèves et possèdent également une méthode d'évaluation semblable, essayant de voir les efforts de leurs élèves en fonction de leurs capacités. C'est sans doute pour cela que le jeune professeur de japonais a décidé que discuter des élèves avec son collègue était la chose la plus naturelle à faire lors des pauses.



Iwao
Casse-pied
Selon Ryuku - Il ne s'attendait pas à ce que ses élèves partagent toutes ses opinions quant à l'art et la beauté mais Iwao est un cas très particulier et très embêtant à traiter, suffisamment pour qu'il soit content de ne plus avoir à s'en occuper. Ce n'est peut-être pas très gentil mais, lorsque la personne en face rejette tout ce que vous essayez de lui inculquer, comment voulez-vous faire cours ?
Selon Iwao - Il n'est plus dans sa classe et c'est tant mieux. Iwao n'a jamais vu un professeur d'art avec des goûts esthétiques aussi mauvais et divergents des siens. Des graffitis ? Et puis quoi encore ? Quelque chose de beau, c'est bien plus distingué que la profanation des créations d'autrui, que l'on ait ou non leur consentement de leurs propriétaires actuels. Les architectes doivent s'en retourner dans leurs tombes.



Junko
Bonne élève
Selon Ryuku - Seizo, c'est une bonne élève. Voilà. Il n'y a pas grand-chose à dire de plus. Il l'apprécie et a bien aimé ce qu'elle a produit dans son cours alors il n'a pas vraiment de raison de lui en vouloir ou quoi que ce soit. Par contre, il a souvent eu l'impression, lorsqu'il la croisait au détour d'un couloir, qu'elle lui en voulait, elle.
Selon Junko - Franchement, elle ne l'apprécie pas. Il a toujours été très gentil avec elle et elle n'a jamais eu à se plaindre mais, avec Shinichi, c'était clairement différent. Elle ne sait pas trop à quoi il a joué en essayant de le pousser à aller à l'encontre de ce qu'il aimait et de ses principes mais, en tout cas, elle est sûre qu'elle lui en veut pour ça. Après tout, son ami a été blessé d'une manière ou d'une autre alors...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dreamacademy.forumactif.com
avatar
Directeur de l'Académie
Messages : 455

MessageSujet: Re: Teachers [3/4 libres]   Lun 30 Mar - 11:47



AMSEL Lorelei


Libre / Réservé / Pris


Avatar
Généralités

Marisa Kirisame - Touhou

Âge : 30
Sexe : Féminin
Orientation sexuelle : Bisexuelle
Nationalité : Allemande
Fonction : Professeure de chimie - [Section universitaire]
Référente du club de mythologie

Rêve : Orchestrer la résurgence d'un groupe de sorcières et participer à un sabbat.


Psychologie


Assez farceuse et provocatrice, Lorelei a comme un petit côté enfant qui la pousse à faire des farces ou à s'amuser. En plus de cela, elle adore le folklore et les sorcières. Avec sa volonté assez imposante, elle s'est d'ailleurs convaincue d'en devenir une elle-même. Mais derrière les apparences, parfois un peu idiotes, qu'elle peut montrer lorsqu'elle recherche de l'amusement se cachent d'impressionnantes capacités intellectuelles faisant d'elle une surdouée.
La sorcière a, bien entendu, des faiblesses. Sinon, elle n'aurait jamais vendue son âme au diable. La plus importante de celles-ci, c'est bien le sucre. Elle ne résiste que difficilement aux sucreries.

Physique


Allemande, ses longs cheveux blonds, lisses et bien entretenus sont naturels. Couplés à ses yeux d'un brun très clair, elle ne passe pas inaperçue au pays du Soleil Levant. Le problème, c'est que ce ne sont pas vraiment ces caractéristiques physiques, pourtant très particulières, qui sautent aux yeux des passants et retiennent son attention. Ce sont plutôt ses vêtements. Elle prend un malin plaisir à s'habiller comme une sorcière et se promener comme cela, emportant parfois même un ou deux objets pour renforcer l'impression, tels que de vieux livres en allemand qu'aucun japonais ne peut lire ou un balai.

Histoire


Née à Wiesbaden dans une famille très aisée - voire riche, - elle a toujours eu ce qui était nécessaire à sa réussite scolaire et son développement intellectuel.
Le début de son enfance était bercé de toute part par des contes, des légendes, des récits...
Peu de temps après son entrée à l'école primaire, elle saute une classe.
Lorsque vient le temps de l'enseignement secondaire, elle quitte Wiesbaden pour l'internat de Saint Afra, étant reconnue comme surdouée.
Son éducation ne lui a jamais posé le moindre problème et elle a toujours apprécié étudier et travailler.
Pendant son temps libre, elle se divertit avec les folklores européens, qu'elle apprécie.
Un beau jour, elle décide de devenir une sorcière puisqu'elle aime beaucoup sa vision des sorcières. De fait, elle se met à prendre un grand intérêt pour des choses telles que la chimie et la botanique.
Après son OIB, elle part étudier la chimie à Cambridge, en Angleterre. C'est là-bas qu'elle se décide à apprendre la langue japonaise, se demandant comment est le folklore local.
Elle obtient sans grand problème le titre de docteur après avoir soutenu une thèse en toxicologie.
Ayant envie de voir du pays et de se concentrer sur l'enseignement et des travaux personnels plutôt que d'étudier ce que l'on attend d'elle, elle finit par candidater à la Dream Academy et y est naturellement acceptée.
Depuis, elle dirait qu'elle s'amuse plutôt bien.






AMSEL Lorelei




Lutz
Ami proche
Selon Lorelei - Les parents de Lutz seraient probablement effarés s'ils voyaient ce qu'il faisait mais Lorelei, elle, elle s'en fiche. Il est là, il est intéressant et elle l'aime bien alors elle a fondé un club avec lui et lui a proposé de rejoindre le sabbat. Après tout, il y est bien supposé y avoir des sorciers alors pourquoi discriminer selon le sexe ? Elle est un peu vieille pour lui, sinon elle aurait peut-être tenté quelque chose, mais elle a décidé de lui présenter cette autre sorcière qu'elle a trouvée un jour. La profanation, c'est sacré.
Selon Lutz - Si elle avait été plus jeune, ça aurait peut-être été le coup de foudre. Là, ce n'était qu'un intense désir de parler à une sorcière qui l'a motivé à engager la discussion avec elle. Bien entendu, elles "mangent" les petits enfants mais ce n'est pas cela qui l'a empêché de discuter vivement en japonais et en allemand avec celle-ci - au point de parvenir à fonder un club de mythologie avec son aide.



Tsuya
Semblable
Selon Lorelei - Elle est peut-être timide mais c'est une sorcière, il n'y a aucun doute. C'est pour cela que Lorelei est contente à chaque fois qu'elle l'aperçoit. Un jour, elle lui fera faire des potions, lorsqu'elle l'aura en classe. Et puis, elle l’emmènera à un sabbat, comme elle le lui a promis... Mais pour l'instant, il faut encore qu'elle en organise un.
Selon Tsuya - Elle lui a fait un peu peur à Tsuya, cette sorcière européenne, lorsqu'elle lui a soudainement adressé la parole pour lui demander si elle était une sorcière orientale et si elle voulait faire un sabbat un jour, en lui apprenant plein d'informations qu'elle connaissait déjà. Alors évidemment, elle a hoché la tête sans vraiment savoir quoi dire, espérant qu'elle finisse par l'oublier.



Chizu
"A taquiner"
Selon Lorelei - Cette cuisinière, elle ne l'aime pas beaucoup depuis qu'elle s'est opposée à ses désirs de disposer du chaudron de la cuisine. Pourtant, un chaudron, c'est important pour une sorcière. Alors, elle la taquine, elle joue avec. En plus, comme elle est prude, c'est encore plus facile de la gêner, de l'embêter ou de la mener en bateau.
Selon Chizu - Depuis qu'elle a empêché une catastrophe en cuisine en vidant un chaudron plein de trucs bizarres, Lorelei la regarde d'un air qui lui fait peur. En plus, lorsqu'elle est avec elle, elle ne peut s'empêcher d'être mal à l'aise avec toutes les piques qu'elle se prend. C'est bien trop pour un simple chaudron vidé, on dirait une gamine. Et une sale gamine.



Liam
Insolent
Selon Lorelei - C'est un étudiant qui ne s'en sort pas trop mal. Mais en tant que personne, c'est un insolent qui a une vision du monde plutôt fermée. Décadence et pratiques révolues... Et puis quoi encore ? Comparé à elle, à son âge, c'est plutôt lui, le décadent...
Selon Liam - C'est sa professeur de chimie. En soi, ce n'est pas vraiment une matière qu'il n'apprécie pas puisque connaître ce monde de réactions peut être utile si l'on veut les simuler. Mais Lorelei, par contre, il ne l'apprécie pas beaucoup. Enfin, ce n'est pas vraiment qu'il ne l'aime pas, c'est juste qu'elle est tellement bizarre qu'il a du mal à savoir comment se comporter près d'elle. C'est comme si son existence entière n'était qu'une énorme farce. Et visiblement, elle ne l'a pas vraiment apprécié lorsqu'il a tenté de lui expliquer que tout ça c'était révolu, décadent, désuet...



Lucrezia
Antipathie
Selon Lorelei - Un jour il faudra peut-être que les gens se décident à respecter les croyances et les styles vestimentaires des autres. Elle, elle ne le fait pas toujours, c'est vrai, mais elle n'est jamais allée jusqu'à accuser qui ce soit d'être fou. Ou alors, elle n'était pas sérieuse. Enfin bref, Amalia, c'est une de celles qui ont poussé le bouchon trop loin et, tant qu'elle ne s'excusera pas, ça lui restera sans doute dans la tête.
Selon Amalia - Celle-là, elle est assez particulière. Alors, bien évidemment, quand elle est arrivée ici et qu'elle l'a vu pour la première fois, elle lui a bien évidemment proposé une ou deux consultations en lui expliquant que les professeurs aussi y avaient droit et que ça lui ferait peut-être même du bien. Depuis, elle ne l'a jamais vu dans son bureau et ne sait toujours pas son nom mais, qu'elle le veuille ou non, elle sent son regard noir planer sur elle de temps à autre. Et pourtant, elle aimerait bien l'avoir en consultation...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dreamacademy.forumactif.com
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Teachers [3/4 libres]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Teachers [3/4 libres]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» ROOKIE + AGENT LIBRES
» confirmation de lutteurs libres
» La musique peut rendre les hommes libres {Hope}
» Recrutement des journalistes [0 postes libres]
» Agents Libres 2012-2013

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dream Academy :: Ce qu'il faut savoir :: Présenter son personnage :: Prédéfinis du forum-